Poser un économiseur d’eau

poser-un-economiseur-deau

poser-un-economiseur-deau L’économiseur d’eau pour faire baisser votre facture !

 

Vous êtes toujours à la recherche de solutions judicieuses et efficaces pour vous permettre de réaliser des économies ? En ce moment, c’est un moyen de diminuer votre facture d’eau qui retient toute votre attention ? Je vous conseille alors l’économiseur d’eau.

Un économiseur d’eau, c’est quoi ?

Il s’agit en fait d’un embout que vous fixez au bout de vos robinets. Son astuce pour vous permettre d’utiliser moins d’eau est de mélanger un gaz sous pression à de l’eau. Vous consommez ainsi moins d’eau mais tout en conservant le même débit. Vous n’y perdez ainsi pas en confort.

Comment installer un économiseur d’eau ?

Poser un économiseur d’eau soi-même est quelque chose de simple. Au bout de votre robinet, se trouve une bague dont le rôle est de maintenir en place une grille qui filtre toutes les particules qui sont contenues dans l’eau. Installer un économiseur d’eau consiste simplement à remplacer cette grille par celui-ci. Voici comment procéder :
– Il faut tout d’abord acheter le bon économiseur d’eau. Pour cela, mesurez le diamètre de votre robinet. Il en existe en effet de 3 tailles : 22, 24 ou 28 mm. Vous devez également déterminer si la bague de sortie de votre robinet est mâle ou femelle. Pour vous éviter une perte de temps et ne pas avoir à l’échanger, n’hésitez pas à demande conseil au vendeur du magasin de bricolage.
– Une fois le bon économiseur d’eau acheté, dévissez la bague de votre robinet. D’une main tenez le haut de votre robinet de façon ferme pour ne pas qu’il s’abîme, de l’autre main, dévissez la bague. Si le bague est difficile à dévisser, vous pouvez utiliser une pince multiprise pour vous aider mais dans ce cas, pensez à protéger la bague en l’entourant d’un chiffon sinon l’opération risque fort de l’endommager. Profitez également de l’occasion pour vérifier l’état de votre joint et le changer si c’est nécessaire.
– Nettoyer la bague de votre robinet. Il est fort possible que du calcaire s’y soit déposé. Faites-la tremper dans du vinaigre blanc jusqu’à ce que tout le tartre soit parti. Cela peut prendre plusieurs heures si votre eau est particulièrement calcaire. Il ne vous reste ensuite plus qu’à la rincer et à retirer éventuellement les dépôts de calcaire qui sont restés, à l’aide d’un chiffon. Vous pouvez aussi retirer le calcaire de votre tête de robinet. Mettez du vinaigre blanc dans un sac et attachez-le avec du scotch de façon à ce que la tête du robinet trempe dans le vinaigre. Laissez agir quelques heures. Le vinaigre blanc est bien plus efficace que bon nombre de produits anti-calcaire vendus en commerce et est bon marché !
– Installez votre économiseur d’eau puis le joint dans la bague du robinet. Prenez le temps de consulter la notice d’installation de l’économiseur d’eau pour ne pas voir de fuir apparaître.
– Revissez la bague.
Et voilà, votre économiseur d’eau est installé ! L’opération est assez simple à réaliser.

Le prix d’un économiseur d’eau

Selon les modèles, certains sont plus sophistiqués que d’autres, un économiseur d’eau vous coûtera entre 3 et 15 €. C’est un investissement minime face aux économies qu’il va vous permettre de réaliser. En installant un sur chacun de vos robinets, vous pouvez espérer réduire votre facture de moitié !

La recherche de fuite d’eau sans casse

recherche-fuite-deau-sans-casse

recherche-fuite-deau-sans-casse Une fuite d’eau sur une canalisation enterrée ? Optez pour une recherche de fuite d’eau sans casse !

 

Votre compteur d’eau qui tourne alors que tous vos robinets sont fermés vous indique sans aucun doute que vous avez une fuite d’eau. Pourtant vous ne voyez pas de robinet qui fuit ni de traces d’infiltration d’eau ? Votre fuite d’eau peut se trouver sur une canalisation enterrée. Et là c’est la galère pour vous car vous allez devoir retourner tout le jardin en suivant vos canalisations pour trouver où se situe la fuite. Cela peut devenir très vite laborieux. Pour vous éviter d’en arriver là, faites plutôt appel à un plombier professionnel. Celui-ci possède divers outils et connaît plusieurs techniques pour trouver l’origine de la fuite d’eau sans rien casser.

Ainsi, il commencera par utiliser son appareil de détection électromagnétique afin de pouvoir reconstituer le tracé de vos canalisations. Une fois le parcours de la canalisation retracée, la recherche de fuite d’eau peut commencer. Le plombier a plusieurs techniques à sa disposition pour localiser la fuite. Il peut utiliser :
– un micro amplifié : l’eau émet des vibrations et c’est à l’aide d’un micro amplifié que le plombier parvient à repérer ces vibrations et donc la fuite.
– le gaz traceur : le plombier injecte un gaz sous pression de type hélium ou hydrogène dans la canalisation concernée et qu’il aura purgé au préalable. S’il y a une fuite le gaz va remonter. C’est équipé de son reniflard, appareil destiné à repérer les remontées de gaz, que le plombier pourra repérer la fuite d’eau.
– la vidéo : les plombiers possèdent des caméras qui peuvent être introduits dans les canalisations même de petit diamètre. Ils peuvent ainsi, grâce à leur caméra reliée à un ordinateur, visualiser vos canalisations. Ils voient où est la fuite et l’état de vos canalisations. Ils savent ainsi exactement quelles actions ils vont devoir mettre en place pour réparer la fuite.
– la caméra thermique : c’est lorsque la caméra thermique repère une différence de températures que la fuite est détectée. La caméra enregistre les rayonnements infrarouge qui résultent des écarts de température, c’est l’étude de ces écarts qui permet au plombier de fixer le lieu de la fuite.
La recherche de fuite d’eau sans casse exige donc d’avoir un matériel de plomberie spécifique et très performant que ne possèdent que les professionnels. Si vous avez besoin de faire rechercher une fuite de ce type, il sera donc indispensable de faire appel à un professionnel. D’ailleurs, celui-ci possède également le matériel approprié pour réparer la fuite ou les dégâts qu’elle a causé avec le moins de casse possible. Ainsi, les plombiers sont équipés d’un appareil qui leur permet de retirer les carreaux de faïence sans les casser lorsque la fuite se situe derrière. Ils peuvent aussi sécher vos murs pour tenter de gommer les traces laissées par l’infiltration d’eau.

Par ailleurs, si vous faites faire votre recherche de fuite d’eau par un plombier, pensez à lui demander le certificat de recherche de fuite d’eau. Ce justificatif vous sera demandé par votre assurance si vous souhaitez qu’elle prenne en charge une partie du surplus de consommation que vous coûtera cette fuite.

L’entretien du siphon : une opération indispensable !

L'entretien du siphon une opération indispensable

L'entretien du siphon une opération indispensableDes poils et des cheveux qui tombent dans le lavabo, des résidus alimentaires qui s’écoulent dans l’évier, voilà ce qui allié à des résidus graisseux forme des bouchons. Généralement, les plombiers le constatent, il suffit bien souvent de démonter le siphon pour déboucher un évier ou un lavabo alors en l’entretenant de façon régulière, vous vous éviterez la galère de l’engorgement. En plus de vous épargner l’obstruction de votre siphon, il vous épargnera également le problème de mauvaises odeurs qui proviennent des canalisations.

Pour nettoyer votre siphon, vous avez bien entendu la possibilité de le démonter. Si votre installation est assez récente, votre siphon possède une vis de purge. Dans ce cas, mettez une bassine sous le siphon et dévissez-le. Nettoyez-le pour le débarrasser de toutes les saletés et revissez-le. Si votre installation est plus ancienne, vous aurez besoin d’une clé à molette pour dévisser les écrous ou les bagues de liaison qui retiennent le siphon. Puis, débarrassez le siphon des saletés qui font bouchon et revissez-le en resserrant les écrous à l’aide d’une pince pour serrer. Cette méthode est radicale est vous permettra d’avoir à coup sûr un siphon parfaitement propre.

Démonter votre siphon ne vous inspire pas ? Rassurez-vous, il existe d’autres méthodes qui ne vous demandent aucun effort pour entretenir votre siphon et même vos canalisations. C’est le cas du marc de café. Au lieu de le jeter à la poubelle, versez-le dans votre évier et votre lavabo avec de l’eau chaude. Il aura pour effet de nettoyer votre siphon et vos canalisations mais vous évitera aussi les mauvaises odeurs. De plus, le marc de café empêche les graisses d’adhérer et donc de former des bouchons avec les résidus. Il est donc aussi utile pour éviter les bouchons. Vous pouvez aussi utiliser le vinaigre blanc. Il permet de nettoyer, désinfecter et faire briller. Si votre siphon est peu sale, versez un verre de vinaigre blanc dans vos canalisations puis versez de l’eau froide, cela permettra de les nettoyer et de vous épargner les mauvaises odeurs. Si ce n’est pas suffisant, vous pouvez renforcer son action par un verre de bicarbonate de soude. Les deux vont produire de la mousse lorsqu’ils vont se mélanger. Cette mousse nettoie les canalisations. Laissez le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude agir quelques minutes avant de rincer abondamment avec de l’eau chaude.

Si ces remèdes de grand-mère vous ne convainquent pas, vous pouvez toujours faire appel à un plombier. Ces professionnels font des curages de canalisation. Cela consiste à envoyer de l’eau à haute pression dans vos canalisations pour en retirer toutes les impuretés. Avec cette méthode siphon et canalisations, tout est propre.

Quelle que soit la méthode retenue, n’oubliez pas qu’entretenir de façon régulière votre siphon mais aussi l’ensemble de vos canalisations est indispensable pour éviter les bouchons mais c’est aussi une façon efficace d’augmenter leur durée de vie et de garder des canalisations de qualité. Enfin, évitez les produits chimiques qui sont parfois trop agressifs. Et pourquoi privilégier une solution chimique quand il en existe des tas de naturelles !

La chaudière à granulé de bois

Ils sont de plus en plus de foyers à franchir le pas et lors du remplacement de la chaudière et lors d’une installation neuve, à opter pour une chaudière à granulé.

Toutefois principal frein de ce moyen de chauffage, l’investissement initial qui est lourd. En vaut il donc vraiment la peine, est ce que les économies réalisées sont vraiment à la hauteur de nos espérances ? voici pour vous le rapport d’une enquête à ce sujet.

chaudiere-granule

Comment fonctionne une chaudière à granulé.

Comme toute chaudière, la chaudière à granulé a besoin d’une source d’énergie pour produire de la chaleur. Ici le fioul, le gaz, l’électricité ou autres sont remplacés par du bois, mais non pas sous forme de buche, mais tout simplement sous forme de granulé.

Il s’agit en fait de bois issu des déchets industriels, sciures, débris de bois, restes de bois… qui sont conditionnés sous forme de granulés, suite à transformation.

L’avantage et simple, le granulé par rapport à des bûches est facile à utiliser, remplir la chaudière peut se faire sans gros efforts, et les chaudières possédant un réservoir de stockage ont une autonomie de plus en plus grande.

Les économies réalisables avec une chaudière à granulé

En fait c’est bien évidemment le coût de l’énergie qui va en fait permettre de réaliser des économies.
Si l’on compare le coût global d’acquisition et d’installation d’une chaudière à granulé par rapport à une chaudière au fioul on peut de prime abord prendre peur.

Cout global chaudière granulé 15500 € en moyenne
Cout global chaudière au fioul 7500 € en moyenne

Une différence qui semble sans appel, pourtant le fioul est une énergie fossile qui ne cesse d’augmenter en prix, alors que le bois est une énergie renouvelable avec un prix stable quine suit que l’évolution du coût de la vie.
Le fioul coûte près de quatre fois plus cher que le granulé, et cela n’ira qu’en empirant. En conséquence investissement compris une enquête a révélé que se chauffer au granulé reviendrait au même prix au bout de 5 ans qu’une chaudière au fioul et qu’à huit ans cela couterait investissement et consommation comprise :
Près de 30 000 € pour une chaudière au fioul
Pour 23 000 € pour une chaudière au granulé

Un résultat sans appel…

Comment enlever les dépôts de calcaire ?

bath-2192_1280

Il y a plusieurs façons d’éliminer les dépôts de calcaire,  dont certaines peuvent être effectuées en utilisant des ingrédients que vous pouvez déjà avoir dans votre cuisine. Vous pouvez également empêcher les dépôts futurs, en adoucissant votre eau.

Etape  1

Utilisez du vinaigre pour enlever les dépôts de calcaire. Mélanger le vinaigre avec une petite quantité d’eau et  frotter les dépôts avec un chiffon ou une serviette en papier. Pour de meilleurs résultats, faire tremper un chiffon avec du vinaigre et laisser sur le calcaire toute la nuit.

Etape 2

Acheter un  produit qui dilue le calcaire. Il y en existe sous  plusieurs  formes : sprays, mousses, et les liquides. Certains  d’entre eux suppriment également la saleté et les taches de rouille.

Étape 3

Acheter un adoucisseur d’eau. Un adoucisseur d’eau élimine les minéraux comme le calcaire, ce qui permettra d’éviter les taches et laissera votre cuisine et votre salle de bain propre plus longtemps.

Rechercher une fuite d’eau

plumbing-840835_1920

Imaginez juste un instant : vous êtes tranquillement installé chez vous, posé dans votre canapé, et vous décidez d’aller dans votre buanderie, dans votre cave ou dans n’importe quel endroit où serait placé votre compteur d’eau pour aller chercher quelque chose. Une fois arrivé dans votre pièce, vous remarquez quelque chose d’anormal : votre compteur d’eau est entrain de tourner, alors que personne n’utilise d’eau chez vous. Et là, c’est la panique totale : vous vous demandez depuis combien de temps cela arrive, et vous avez peur de recevoir votre prochaine facture. Pas de panique ! Nous allons vous aider a trouvé cette fameuse fuite d’eau qui peut faire tant de mal à votre portefeuille.

 La toute première chose à faire est de couper l’eau de tous vos appareils qui pourraient consommer de l’eau dans votre maison. Ensuite, vérifiez votre compteur : s’il ne tourne plus, c’est que la fuite d’eau se situe dans votre maison. Ce que vous devez faire maintenant être simple : fermez l’arrivée d’eau de chaque appareil de votre maison, réouvrez chaque vanne une par une et retournez à chaque fois voir votre compteur. Si par exemple, après avoir réouvert la vanne d’arrivée d’eau de vos toilettes, votre compteur d’eau se remet à tourner, ne cherchez plus : la fuite d’eau vient de vos toilettes.  Vous devriez trouver facilement nous provient la fuite d’eau de cette manière.

 Si par contre, une fois après avoir fermé la valve d’arrivé d’eau, votre compteur continue de tourner, alors la fuite doit venir d’une canalisation située entre votre compteur et votre maison. La meilleure solution ici est d’appeler directement un plombier, pour qu’il répare cette fuite d’eau au plus vite. En effet, ces fuites d’eau sont plus difficiles à réparer que les fuites d’eau communes.

 Petite remarque, si vous avez la chance de posséder une piscine, n’oubliez pas de vérifier que celle-ci ne fuite pas. Pour cela, c’est simple :  coupez l’arrivée d’eau de votre piscine, et regarder le niveau de celle-ci. Si le niveau diminue, alors il y a une fuite dans votre piscine. Il serait donc judicieux de la réparer avant de rouvrir l’arrivée d’eau.

Comment déboucher ses canalisations

wc-265278_640Tôt ou tard, vous ferez la malencontreuse expérience d’avoir des canalisations bouchées chez vous, si ce n’est pas déjà le cas. Mais il faut savoir que des canalisations, ça ne se débouche pas n’importe comment ! En effet, certaines techniques sont à déconseiller si vous souhaitez prendre soin de vos canalisations. Alors, quelles sont les bonnes techniques de débouchage ?

 

Et bien si vos canalisations semblent bouchées, il faudrait tout d’abord commencer en essayant de déboucher mécaniquement votre canalisation à la ventouse. Maintenant, il est probable que la technique de la ventouse ne soit pas efficace. Alors, ce que nous vous conseillons, c’est de simplement faire bouillir de l’eau et de la verser dans votre canalisation. En effet, l’eau bouillante aidera à la dissolution des corps qui obstruent vos tuyaux.

 

Une autre technique aussi, plus simple, est de démonter le culot du siphon du lavabo. Une fois démonté, nettoyez simplement votre tuyau et vos siphon, et remettez le tout en place.

 

Si après tout ça, vous n’avez toujours pas réussi à résoudre vos problèmes de canalisations, alors nous vous conseillons de faire appel à un plombier. Evitez le plus possible d’utiliser des produits chimiques vendus dans les commerces pour déboucher vos canalisations ! Ces produits chimiques sont d’abord nocifs pour vos tuyaux, mais ils peuvent également l’être pour votre santé, et ils ne sont pas très écologiques. En plus de ça, si le produit en question n’arrive toujours pas à déboucher votre tuyau obstruée, vous serez forcé d’appeler un plombier, et l’intervention du professionnel peut s’avérer beaucoup plus délicate que prévue si il y a des produits toxiques dans vos tuyaux.

 

Si cependant, vous optez quand même pour la solution des produits chimiques, respectez quelques consignes de sécurité, qui consiste à tout d’abord de protéger avec des gants étanches avant de verser le produit dans vos canalisations. Ensuite, évitez à tout prix de mélanger un produit à solution basique avec un produit à solution acide. En effet, cela est très nocif pour la santé, et il est courant que des personnes se retrouvent à l’hôpital pour avoir commis cette erreur. Enfin, dites vous simplement qu’il ne faut jamais mélanger deux produits chimiques entre-eux, celà vous évitera bien des soucis.